Lumière sur Seb Dust (Bonum Wisdum)

Classé dans : Blog, Lumière sur | 1

Mes activités autour du stoïcisme

J’habite à Antibes, et je travaille en business development.

Je fais également un peu de musique. J’ai d’ailleurs sorti 3 titres le 28 aout sur les plateformes de streamings. Si vous aimez le rock, les road trips, les films de Sergio Leone et les ambiances « americana » vous aimerez peut-etre ma musique. Le nom de mon groupe est Dust Electric, et le titre de l’EP est Quarantine recordings.

Il y a quelques mois j’ai créé un blog et un podcast intitulé Bonum Wisdum.

Le pitch : « un podcast en quête de « wisdom » utile pour les aventuriers du 21e siècle : entrepreneurs, artistes, et autres pionniers atypiques ». Le stoïcisme contemporain n’est pas le thème principal mais j’essaye de lui faire la part belle dans mes articles de blog, malgré un syndrome de l’imposteur qui me guette régulièrement. Mon style n’est pas du tout académique, je préfère prévenir !

J’ai récemment eu l’honneur d’accueillir sur mon podcast Jérôme Robin et Maël Goarzin, nous avons naturellement parlé du stoïcisme contemporain et de l’association Stoa Gallica. L’épisode sera disponible prochainement sur bonumwisdum.com et sur les plateformes de podcast.

Ma rencontre avec le stoïcisme

J’ai découvert le stoïcisme tardivement, en 2019.

De nombreux auteurs, entrepreneurs, sportifs, podcasters ou même navy seals de l’US Navy que je suivais aux Etats Unis y faisaient régulièrement référence et avaient suscité mon intérêt. Le déclic a été une interview de Ryan Holiday sur le podcast de Rich Roll, où il faisait la promotion de son livre « Stillness is the Key », tout en mettant en avant le rôle du stoïcisme dans l’histoire et son intérêt aujourd’hui.

J’ai lu Stillness is the key, puis L’Ego est l’ennemi (de Ryan Holiday également). J’ai tout de suite été frappé par la pertinence et l’applicabilité des préceptes stoïciens dans notre monde actuel. Il m’a même semblé que le stoïcisme était d’une certaine manière un peu comme un « code source » de nombreux domaines sur lesquels je lisais depuis quelques années : leadership, performance, développement personnel, spiritualité, psychologie, philosophie… J’ai également été agréablement surpris de trouver plusieurs points communs avec le bouddhisme.

J’ai alors voulu aller plus loin en lisant les Pensées à moi-même de Marc Aurèle, que Ryan Holiday (et bien d’autres) recommandait tant. Et ce fut une révélation. J’ai été fasciné par la profondeur des réflexions de cet empereur romain, sa force de caractère, mais aussi ses exigences et son honnêteté envers lui-même.

Depuis, j’ai lu Épictète, Sénèque, j’essaye d’en apprendre plus sur les stoïciens, et surtout de mettre en pratique ce que je lis.

Ce que le stoïcisme a changé pour moi

Il y a quelques mois Seth Godin a écrit dans sa newsletter que « tous les modèles sont faux, mais certains sont plus utiles que d’autres ». Pour moi, la découverte du stoïcisme a été celle du modèle le plus utile. Pragmatique, éprouvé, et applicable dans tous les domaines de ma vie : travail, famille, amis, sport, pratique de la musique…

L’apport le plus immédiat, et peut-être aussi le plus significatif, a été la prise de conscience de l’importance de se concentrer sur ce qui dépend de nous : nos pensées, réactions, et actions. Et qu’il est par conséquent inutile, et même illogique, d’être affecté par le reste dès lors que nous faisons de notre mieux avec ce qui est en notre contrôle.

Ce n’est pas toujours évident d’appliquer ce concept, mais lorsque je l’ai fait, j’ai constaté plusieurs bénéfices dans mon quotidien : mieux choisir où je porte mon attention, réagir avec plus de détachement dans les situations de stress, m’emporter moins facilement, avoir moins de difficultés à effectuer des taches pénibles mais nécessaires, viser l’excellence même dans l’anodin – ou en tout cas faire de mon mieux…

J’ai pu constater ces bénéfices dans différents cas de figure : négociations, travail en groupe, avec mes enfants, gestion de l’effort dans le sport, gestion de l’administratif…

J’ai également changé mon regard sur la rigueur, la discipline, et l’inconfort que clairement je dédaignais auparavant. Il me reste toutefois encore une très grande marge de progression dans ces domaines… et dans bien d’autres !

Pour m’y aider je relis certains passages de Marc Aurèle et Épictète, je pratique quelques exercices comme celui du memento mori (méditation de la mort, en latin « souviens toi que tu es mortel), et je m’impose des inconforts volontaires comme des jeûnes ou des douches froides – que je recommande d’ailleurs à tout le monde.

Pour finir, le stoïcisme m’a également donné un gout pour l’Antiquité et permis de découvrir des personnages hauts en couleurs qui, il me semble, n’ont rien à envier aux meilleurs personnages des meilleures séries Netflix & co. Dernier en date, Cicéron, dont l’ascension au « poste » de Consul contée par Robert Harris dans Imperium est truculente, parfois même hilarante. Je recommande à tous les amateurs de rhétorique et d’histoires d’hommes/femmes brillants mais controversés.

https://bonumwisdum.com

https://www.instagram.com/bonum_wisdum/ (c’est ici que les nouveaux articles / épisodes sont annoncés)

https://www.facebook.com/bonum.wisdum (très peu actif pour le moment)

Pour citer cet article: Seb Dust, "Lumière sur Seb Dust (Bonum Wisdum)". Publié sur Stoa Gallica le 2 septembre 2020. Consulté le 3 décembre 2020. Lien: http://stoagallica.fr/?p=1023.
Partager

  1. [Podcast] Le stoïcisme contemporain avec Stoa Gallica – Stoa Gallica

    […] Seb Dust, auteur du blog et du podcast Bonum Wisdum, a récemment invité Jérôme Robin et Maël Goarzin, membres fondateurs de Stoa Gallica, pour discuter du développement de l’association et, plus largement, du stoïcisme contemporain, en particulier dans le monde francophone. La discussion nous a permis d’aborder de nombreux thèmes, parmi lesquels: l’intérêt du stoïcisme en temps de crise, les exercices spirituels à mettre en place pour avoir un meilleur discernement, développer sa résilience, ou améliorer sa relation à l’autre. Partageant leurs expériences respectives, les trois interlocuteurs ont abordé différents exercices pratiques, afin de mettre en évidence l’intérêt de l’étude et la pratique du stoïcisme aujourd’hui: l’inconfort volontaire, la préméditation des maux ou encore la remémoration des principes, etc. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *