Accepter l’inévitable pour mieux vivre le moment présent : comment expliquer ce paradoxe ? Visualiser le caractère éphémère de la vie et l’inéluctabilité de la mort conduirait non seulement à penser sereinement ce moment de l’existence, mais aussi à mieux vivre l’instant présent.

Blaise-Alexandre Le Comte est membre de l’association Stoa Gallica, qui encourage l’étude et la pratique du stoïcisme dans le monde francophone.

Maël Goarzin et Blaise-Alexandre Le Comte auront le plaisir d’échanger avec vous mardi 6 février à 18h30, sur le site Riponne de la BCUL, à Lausanne (Suisse). Entrée sur inscription. L’événement fait partie d’un cycle de rencontres philosophiques intitulé Comment vivre dans un monde en crise? Elles sont organisées par la BCU Lausanne et animées par Maël Goarzin.

Maël Goarzin

Docteur en philosophie, membre fondateur et secrétaire de Stoa Gallica, auteur du carnet de recherche Comment vivre au quotidien: https://biospraktikos.hypotheses.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *