Vivre en société: que nous apporte le stoïcisme aujourd’hui ? Retour sur la Stoicon-x Paris 2022

Stoicon-x Paris: une deuxième édition sous le thème de la vie en société

Après le succès de la première édition de la Stoicon-x Paris (dont vous trouverez le compte rendu ici), nous avons tout de suite voulu réitérer l’expérience. Réunir des gens autour de la philosophie stoïcienne, parler de ce qu’elle peut nous apporter individuellement et collectivement, comment elle permet de transformer la vie d’une personne vers le meilleur, tout cela nous a donné envie de continuer à faire découvrir et de découvrir encore plus nous-mêmes ce que propose le stoïcisme comme manière de voir le monde et de s’exercer à mieux y vivre.

Cette année, nous voulions explorer une autre facette du stoïcisme, essentielle et qui concerne tout le monde: celle du rapport à l’autre. Comment vivre en société ? Est-ce qu’il faudrait s’y impliquer ? Si oui, comment ? Toutes ces questions ont été étudiées par les stoïciens antiques durant les centaines d’années de développement de la philosophie du Portique. Nous voulions avoir leur éclairage pour savoir nous en inspirer aujourd’hui. Alors, nous avons invité plusieurs experts sur le sujet, et durant l’après-midi du 22 octobre 2022, où nous étions près de cent personnes dans le bel amphithéâtre Guizot de la Sorbonne, nous avons médité (théoriquement et pratiquement) la question du rapport aux autres dans le stoïcisme.

Une après-midi entre théorie et pratique

Durant l’après-midi, nous avons eu à la fois des interventions à dimension théorique, et d’autres à dimension pratique:

  • Grâce à Juliette Dross, nous avons compris comment Sénèque nous poussait à participer à la vie publique grâce à la réflexion, à l’éducation et à la transmission, quand l’action politique au sein de la cité n’était pas possible.
  • Grâce à Valéry Laurand, nous avons vu quel était le rapport du sage et du philosophe aux autres et son implication politique dans la cité. Nous avons vu que le rapport à soi et le rapport à l’autre étaient intimement liés, et que pour être accordé aux autres, il faut d’abord être accordé à soi. Car lorsque nous sommes accordés à nous-mêmes, nous sommes accordés au chant du monde.
  • Ensuite, Maël et Jean-Baptiste nous ont proposé un atelier pratique autour des cercles de Hiéroclès. Ces derniers « illustrent les diverses relations que nous avons avec nos semblables, y compris celles que nous avons avec nous-mêmes, et celles que nous avons avec notre famille immédiate, nos amis et le reste de l’humanité » (voir l’article dédié sur le site de Stoa Gallica).

Après une explication du principe des cercles, Jean-Baptiste a proposé à l’ensemble de l’audience de participer à une méditation guidée, les yeux fermés, sur comment vivre et sentir le rapport à l’autre. « C’était une véritable expérimentation, réalisée humblement, avec cette volonté de bien faire et de donner un aperçu de ce à quoi peut ressembler la pratique philosophique. » Jean-Baptiste Roncari

C’était aussi l’occasion de montrer que la philosophie stoïcienne n’est pas seulement théorique, mais qu’elle peut se vivre, qu’on peut (et même que l’on doit) s’exercer pour mieux vivre ses principes.

  • Après la méditation pratique, nous avons reçu Jordi Pià-Comella et Charles Senard, auteurs à quatre mains du livre « Coacher avec les stoïciens » (compte rendu ici). Nous sommes donc restés dans une dimension pratique. Les auteurs nous ont présentés comment nous pouvions tirer profit des principes du stoïcisme, dont celui des rôles que la nature nous demande d’endosser, pour agir sur nous-mêmes et sur les autres afin mieux gérer ses émotions dans un contexte professionnel, mieux gérer les relations avec ses collègues, développer son écoute et savoir mieux présenter.
  • Ensuite, nous avons reçu Elsa Godart, qui nous a montré comment les principes anciens du stoïcisme pouvaient très bien nous aider à faire face à l’hypermodernité, caractérisée par l’hubris, la vanité, la démesure, et la virtualité de nos interactions.
  • Pour finir, une table-ronde réunissant tous nos invités nous a rappelé qu’il était impératif dans le stoïcisme de participer à la vie publique, que ce soit politiquement lorsque c’est possible, ou bien intellectuellement lorsque ça ne l’est pas.

Quelques retours des participants et des invités

« Très heureux d’avoir pu intervenir samedi dernier à la Sorbonne, en compagnie notamment de Jordi Pià-Comella et Juliette Dross, sur les liens entre #stoicisme et #coaching, dans la continuité du livre “Coacher avec les stoïciens” (https://lnkd.in/d-JsyshJ). Merci à Stoa Gallica Maël Goarzin Jean-Baptiste Roncari ! » Charles Senard

« C’était un très bel après-midi avec des intervenants très qualifiés. Pour ma part j’ai beaucoup apprécié l’intervention de Juliette Dross qui, dans une présentation très claire et très structurée, a bien complété mes connaissances sur Sénèque, un de mes auteurs préférés. je lirai sans doute son ouvrage: « Sénèque et l’otium philosophique. »

J’encourage les organisateurs, que je félicite, à réitérer cette opération l’an prochain. » Michel Rayot

Après cet événement

Pour revivre cette demi-journée

Les vidéos des interventions seront publiées prochainement sur la chaîne Youtube de Stoa Gallica.

En attendant, retrouvez les moments forts de cette journée à travers cette sélection de photos.

Crédits photo: Ali Sanhaji, Tous droits réservés.

Pour citer cet article: Ali Sanhaji, "Vivre en société: que nous apporte le stoïcisme aujourd’hui ? Retour sur la Stoicon-x Paris 2022". Publié sur Stoa Gallica le 10 novembre 2022. Consulté le 4 décembre 2022. Lien: https://stoagallica.fr/vivre-en-societe-que-nous-apporte-le-stoicisme-aujourdhui-retour-sur-la-stoicon-x-paris-2022/.
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *