La stratégie d’adaptation stoïcienne: une nouvelle étude

Classé dans : Blog | 0

Le texte ci-dessous est une traduction en français, par Michel Rayot, de l’article de Meredith Kunz, “Stoic-Style Coping: New Research“, paru au mois d’octobre 2021 dans le magazine The Stoic, dirigé par Chuck Chakrapani. Nous remercions l’éditeur de The Stoic de nous avoir donné l’autorisation de traduire ce texte et de le publier ici.

Meredith A. Kunz est la rédactrice du blog The Stoic Mom. Suivre sur Twitter.


La stratégie d’adaptation stoïcienne: une nouvelle étude

par Meredith Kunz

La science confirme ce que les stoïciens savaient déjà

Une étude menée par des chercheurs de Harvard a confirmé ce que les stoïciens contemporains savaient déjà : ce ne sont pas les événements en eux-mêmes qui sont la cause de notre trouble émotionnel, c’est la façon dont nous les interprétons. L’étude apporte la preuve scientifique que les approches stoïciennes consistant à recadrer nos pensées peuvent améliorer notre capacité à faire face aux moments difficiles.

La recherche, publiée dans Nature Human Behaviour en août 2021, porte sur la façon dont les gens réagissent émotionnellement à la pandémie actuelle, qui a déclenché une vague d’anxiété, de dépression et d’autres problèmes de santé mentale. (Le titre complet : « A multi-country test of brief reappraisal interventions on emotions during the COVID-19 pandemic »)

Qu’ont découvert les scientifiques ?

Dans l’étude – menée dans 87 pays auprès de 21 644 personnes – les participants ont été répartis en quatre groupes. Deux des groupes ont utilisé des méthodes que les auteurs ont qualifiées d’approches de « réévaluation » (« reappraisal ») pour faire face à leurs émotions au moment de visionner des photos de la pandémie. Un autre groupe a simplement pensé à ses émotions, et un dernier groupe n’a reçu aucune instruction.

Les deux groupes utilisant la « réévaluation » ont été en mesure de prendre en charge plus efficacement leur réponse émotionnelle aux images. Les auteurs ont qualifié leur approche de réévaluation de « stratégie de régulation des émotions ».

Comment redéfinir vos pensées

Qu’est-ce qu’une réévaluation ? Les auteurs ont utilisé deux approches pour aider les gens à redéfinir leurs pensées. L’une était basée sur la « reconsidération » (« reconstrual »), qui consiste à conceptualiser une situation. Par exemple, au lieu de se concentrer sur le danger du virus, les participants sont encouragés à réfléchir à la façon dont ils pourraient exercer un certain contrôle sur le risque, en pratiquant une bonne hygiène et en respectant la distanciation sociale. La deuxième approche utilisait le « repositionnement » (« repurposing ») : les participants changent de perspective pour se concentrer sur une conséquence potentiellement positive de la situation, comme la façon dont cette pandémie pourrait nous préparer pour les suivantes.

Les auteurs de l’étude soulignent l’importance de la réévaluation dans une crise de santé publique, lorsque les professionnels de la santé mentale ne sont pas toujours disponibles : « Les résultats démontrent la possibilité de créer des interventions modulables et peu coûteuses, à utiliser dans le monde entier ».

Le stoïcisme comme régulateur des émotions

Heureusement, la philosophie stoïcienne, qui est au cœur de cette approche, est accessible à tous depuis l’Antiquité. Le stoïcisme pourrait également être qualifié de « stratégie de régulation des émotions », et c’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles je l’ai adopté en 2016, aussi bien dans ma vie personnelle qu’en tant que parent ; ce dont je parle dans mon blog, The Stoic Mom. Et je suis en bonne compagnie ! C’est lors d’une épidémie historique – la peste antonine, que l’empereur romain Marc-Aurèle s’est tourné vers la pratique du stoïcisme pour redéfinir ses pensées, se renforcer pour « réguler ses émotions » et pour régner. A la Renaissance, à l’occasion d’une épidémie, l’écrivain et philosophe français Michel de Montaigne a fait de même, utilisant le stoïcisme et d’autres philosophies pour « réévaluer » le monde dans lequel il vivait et pour garder le moral tandis que la mort frappait son entourage.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes dans le monde ont adopté le stoïcisme contemporain.

Le stoïcisme et la « réévaluation » sont des formes d’auto-thérapie et de rééquilibrage de notre relation au monde dans lequel nous vivons. Aujourd’hui la psychologie populaire se tourne vers la pensée « positive », en affichant un visage heureux sur les choses, mais ceci est inapproprié dans le cadre d’une pandémie qui cause des millions de morts (plus de 4,6 millions dans le monde à ce jour). La promesse du stoïcisme et de cet exercice de réévaluation, qui était l’objet de cette étude, est que nous pouvons rester lucides et réalistes – capables d’absorber visuellement les images de la pandémie – tout en conservant notre équilibre et notre capacité à endurer les moments difficiles.

Le stoïcisme est plus qu’une simple stratégie pour se sentir mieux

Néanmoins, le stoïcisme représente davantage qu’une simple stratégie pour se sentir mieux. Les concepts stoïciens offrent une philosophie de vie qui nous rend plus forts en vue d’une vie émotionnelle plus saine, tout en nous faisant prendre conscience de notre mortalité, tout en acceptant les contraintes qui sont les nôtres, et tout en reconnaissant l’importance de nos décisions et de nos actions sur le monde qui nous entoure. Espérons que ce qui commence par la régulation de nos émotions puisse aboutir à une manière de vivre plus courageuse, plus sage, plus juste et plus mesurée, y compris dans ce monde rempli de traumatismes.


Crédits: Photo by Mulyadi on Unsplash.

Pour citer cet article: Michel Rayot, "La stratégie d’adaptation stoïcienne: une nouvelle étude". Publié sur Stoa Gallica le 15 octobre 2021. Consulté le 24 octobre 2021. Lien: https://stoagallica.fr/la-strategie-dadaptation-stoicienne-une-nouvelle-etude/.
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *